Les virus tendance de la rentrée 2012, ne cliquez pas sur les zip en pièces jointes même si c’est Google qui vous envoie un email

Les virus tendance de la rentrée 2012, ne cliquez pas sur les zip en pièces jointes même si c’est Google qui vous envoie un email.

De manière plus ou moins intelligente, malfaisante ou stupide, depuis cet été un grand nombre d’emails virucés circulent dans nos boites. Que faire, pour éviter ces nuisibles dupliqués à l’infini par des crackers de bas étage ?

Eh oui, vous me direz «il y en a qui on que ça à faire». Et vous aurez raison. Mais c’est plus par idiotie que par réel goût du chalenge intellectuel que des apprentis crackers s’amusent à dupliquer des virus qu’ils ont téléchargé sur le réseau pour jouer au hacker.

Dernièrement j’ai reçu un email en anglais de YouTube (enfin comme si c’était de Google) «Your video may have illegal content» . Il me disait dans le corps du message que j’avais mis des contenus illégaux sur YouTube et qu’il m’avait envoyé en pièces jointes le dossier zippé, si bien sûr cela m’intéressait. Déjà que YouTube envoie un zip joint, c’est largement discutable, mais que c’est soi-disant les informations de mon compte c’est carrément stupide.

La pièce jointe est en effet un exécutable windows nommé : Content_ID_Matches.avi.exe qui a mon avis n’est pas du plus bel effet sur mon ordi. Voilà d’ailleurs les infos provenant de virustotal.com : https://www.virustotal.com/file/a39af6e0f45a03736aa8718f3d7cfc5d0dee6542e562a26776243622f4318fcb/analysis/1348063929/

Quoi qu’il en soit, ces nuisibles sont de vraies plaies pour M. tout le mode, qui forcement reçoit une pièce jointe à son email, et qui clique mécaniquement sans se poser la question du qui ou quoi.

Si l’utilisateur se posait cette question, il éviterait bien des déconvenues.

Pourquoi ? Simplement parce que quand l’on reçoit un email avec une pièce jointe, aucun service n’envoie directement de fichier Zipé (.zip). À moins que votre interlocuteur vous envoie des documents et que dans son email il vous en parle.

La seconde règle est de ne pas cliquer si l’on ne comprend pas le message : si le message est en anglais, voir une langue indéfinissable pour vous, alors que vous êtes un français, vous avez plus de chance que cet email soit un spam, scam ou virus que quelque chose qui vous est destiné.

Donc prudence ! Avec ce simple geste, vous éviterez bien des soucis, avec ou sans antivirus.

5.00 avg. rating (96% score) - 4 votes