Collection 2015, virus, vers et autres nuisibles dans vos emails

Je ne sais pas si vous avez remarqué en ce moment, mais il y a une recrudescence de virus, vers et autres nuisibles reçus dans vos e-mails. Nous allons voir quelques actions de base afin de limiter au maximum, surtout si l’on n’a pas d’antivirus, les actions néfastes de ces cochonneries. 

Actuellement de plus en plus d’attaques sont propagées, essentiellement dans le monde PC, à travers les e-mails. Vous recevez des e-mails de toutes sortes, fax, factures, devis, et j’en passe des meilleurs.

Faites bien attention à ne pas ouvrir systématiquement, les pièces jointes, quel que soit leur format ZIP, XML, HTML ou DOC par exemple. Car généralement d’une manière ou d’une autre, le document que vous cliquez contient un élément qui s’activera à l’ouverture du fichier.

Et hélas, l’activation de cet événement est souvent néfaste à votre ordinateur, voire à votre vie privée. Et généralement, une fois faite c’est trop tard.

Donc voici trois petites habitudes à avoir quand vous travaillez avec les e-mails au quotidien.

1. Vous ne connaissez pas l’interlocuteur : Il est rare que quelqu’un que vous ne connaissez pas vous envoie un document de facture ou autre, donc par principe n’hésitez pas à contacter la personne, ou directement mettre ce mail dans vos spams et surtout, à aucun moment, double cliquer sur la pièce jointe présente.

2. Vous connaissez l’interlocuteur, mais vous trouvez le mail étrange : ce n’est pas dans l’habitude de votre interlocuteur, ou vous n’avez pas d’interaction financière avec lui : contactez-le toujours par principe et si vous trouvez étrange ce mail au pire cas mettez-le dans vos spams ou dans votre poubelle.

3.  Ne jamais double cliquer directement sur la pièce jointe dans un email, mais la sauvegarder dans un dossier au préalable, pour par la suite voir de quoi il retourne, en allant sur l’application (Word par exemple) et faite ouvrir, en allant chercher le fichier préalablement enregistré.

En général, c’est plutôt des documents PDF que l’on échange avec ses clients ou fournisseurs, mais rarement des fichiers World ou Exel.

De votre côté, en tant qu’émetteur, prenez l’habitude d’utiliser le format PDF, qui est très sécurisé, pour envoyer vos documents à vos clients ou fournisseurs.

Une dernière habitude, quand vous recevez un e-mail, qui vous propose, à travers un lien Internet, de mettre à jour votre compte ou de vous connecter directement à leur interface. Interface qui certainement vous demandera de vous connecter en utilisant votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

Vérifiez bien que le nom de domaine présent dans l’URL du lien ( http://www.toto.com/Toto/Toto.html = toto.com est le nom de domaine), et bien le domaine du service auquel vous cherchez à vous connecter. Passez seulement la souris dessus, sans cliquer, pour le voir apparaître en infobulle, ou dans la barre de message de votre logiciel d’emails.

Et si jamais vous cliquez sur le lien, vérifiez bien que le site sur lequel vous êtes a le bon nom de domaine et non un domaine approchant.

Exemple : google.com est ok, google.com.hack.re n’est pas le bon domaine.

Allez, bon travail, aux courageux de l’été.

5.00 avg. rating (93% score) - 2 votes