Syncronisation ou migration de mail en imap de googlemail vers un nouveau serveur

Pour de multiples raisons, vous pourriez avoir besoin de synchroniser 2 serveurs IMAP entre eux. Et si vous utilisez vos clients mail cela prendra des heures et vous devrez gérer cela à la main. Mais une solution miracle existe : imapsync. Voilà comment vous pourriez l’utiliser.
Pour synchroniser 2 comptes sur 2 serveuses IMAP différentes l’utilisation de imapsync se révèle fabuleusement simple. Mais pour auvent il vous faut les bons paramètres.

Dans mon exemple, je vais synchroniser un compte email IMAP de Gmail vers mon serveur. Cette exemple peux aussi vous servir à backuper vos mails sur google par exemple, ou a migrer des comptes historiques sur vos serveurs. La même action peut être utilisée facilement dans le cadre de migration de comptes email d’un serveur à un autre.

D’abord, pour plus de sécurité, il vous faut crée les fichiers contenant les mots de passe de chacun des comptes.

echo "monpasse1" > ~/monpasse1
echo "monpasse2" > ~/monpasse2
chmod 600 ~/monpasse1
chmod 600 ~/monpasse2

Puis voilà le gros de l’artillerie.

imapsync --host1 imap.googlemail.com --port2 993 \
--user1 moncomptegoogle@gmail.com --passfile1 ~/monpasse1 \
--ssl1 --host2 mail.mondomaine.com --port2 143 \
--user2 monlogin@mondomaine.com --passfile2 ~/monpasse2 --ssl1 \
--authmech1 LOGIN --authmech2 LOGIN  \
--exclude 'Drafts|Trash|Spam' \
--allowsizemismatch

Je m’explique :

  • –host1 imap.googlemail.com –port2 993 : nom du serveur de mail + port
  • –user1 moncomptegoogle@gmail.com –passfile1 ~/monpasse1 –ssl1 : login du compte et le mot de passe mis dans un fichier chmod 600
  • –host2 mail.mondomaine.com –port2 143 : nom du nouveau serveur de mail + port
  • –user2 monlogin@mondomaine.com –passfile2 ~/monpasse2 –ssl1 : login du compte et le mot de passe mis dans un fichier chmod 600 pour le nouveau serveur imap
  • –authmech1 LOGIN –authmech2 LOGIN : méthode d’authentification des serveurs 1 et 2
  • –exclude ‘Drafts|Trash|Spam’ : dossier imap à ne pas dupliquer
  • –allowsizemismatch : pour éviter les erreurs de taille l’or du transfère

Et voilà, vous avez toutes les clés pour réussir votre synchro IMAP.
Bonne sync !

5.00 avg. rating (94% score) - 3 votes