Serveur dédié Ovh « Sold Out » ?

Ah ça c’est le meilleur Fail Commercial de la rentée. La totalité de la gamme de serveurs dédiés du bien connu Ovh sont sold out ? Que ce passe-t’il, un problème d’approvisionnement ? De fabrication ? De capacité ? Non c’est juste Octave qui l’a décidé à cause d’un turnover trop important.La décision de supprimer la possibilité de louer des serveurs dédiés unilatérale a de quoi surprendre. C’est comme les stars qui râlent sur le paparazzi, ça fait partie du métier, mais c’est pas agréable. Et maintenant que Ovh et Octave sont des stars, forcément ils n’aiment pas les clients qui ne font pas ce qui est dans l’Intérêt de la “firme”.

Ce que l’on en lit sur le blog d’Ovh est tout à fait explicite sur la politique d’une entreprise qui commence à prendre de l’importance (sic “prendre le bourrichon” comme on dit par chez nous). Le client est passé au second plan et les décisions sont prises à la serpe (ou pour les Belges, à la vogelpik, c’est comme vous voulez).

Donc cela serait à cause des clients qui se rueraient sur la nouvelle offre plutôt que de garder leur vieux serveur, ce qui engendre un pique de production trop important. Ne serait-ce-pas simplement un moyen de faire des offres sur engagement ? Ce n’est pas grave vous me direz, en général un serveur on ne le change pas tous les jours, vu le boulot que cela demande pour la mise en place.

Ou c’est peut être la rançon de la gloire d’avoir fait du dumping tarifaire, qui a tué pas mal de concurrents, donc augmenté exponentiellement le nombre de demandeur jusqu’à plus soif ?

Dans tous les cas, Octave se veut rassurant et semble avoir de très bons arguments pour expliquer cela. Oui mais, en pratique si vous ne faites pas de tournover et que vous voulez lancer un nouveau service en septembre chez Ovh, il va falloir attendre comme les autres, car même en temps que bon client, et pour des raisons qui ne devraient pas vous toucher, il faut montrer patte blanche au physio maintenant pour l’acquisition d’un serveur dédié. Sans, bien sûr aucun engagement de délais, même sur un simple oui ou non.

Voilà à mon avis un cas d’école d’entreprise qui a mal géré sa croissance, mal anticipé la demande, et a du mal à respecter ses engagements (mais c’est pas la première fois, rappelez-vous l’ADSL à 10€ supprimé unilatéralement aussi).

Dans tous les cas pour vous faire une idée, voilà l’article sur le blog d’ovh : http://www.ovh.com/fr/a1186.pourquoi_160sold_out160

5.00 avg. rating (97% score) - 8 votes